AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maneeria ou le serpent noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 23
Activité : Apothicaire
MessageSujet: Maneeria ou le serpent noir   Lun 24 Juil - 2:57

     Maneeria            
          I don't bite... Unless...          

 



  Someone in somewhere
 


▬ Nom : Maneeria D'Ame Ciel
▬ Âge : 28 ans
▬ Race : Etris
▬ Religion : Abarian (anciennement estane)
▬ Localisation : Pays de l'Est, majoritairement, quoi qu'elle peut se promener puisqu'elle est apothicaire ambulante.
▬ Lieu de naissance : Pays de l'Est
▬ Magie : Aucune
▬ Avatar : Drow ranger de Dota 2 par Geonini.
▬ Métier : Apothicaire
▬ Animal totem : Serpent
▬ Animal destinée : À voir...
▬ Statut marital : Célibataire
▬ Orientation sexuelle : Bisexuelle, attirance physique pour les femmes mais préfère la compagnie à long terme des hommes, sans doute, basé sur sa seule relation à long terme.
▬ Code du règlement : Validé par Sourkhal


Someone under the mask

 


Comment apprivoiser son serpent

«Fait dont ben froid ici…»
«On crève, c’est la canicule, faut vraiment que j’trouve un peu d’ombre. »

Deux phrases très –ou trop- entendues de sa bouche en une seule et même journée. Un des grands désavantages d’avoir le sang-froid, soit le sang de la même température que son environnement. Résultat, Maneeria adaptera ses journées et ses déplacements selon la température prévue, voulant davantage être bien emmitouflée le matin, soir et nuit et favorisant la fraicheur et l’ombre durant la journée.

Et si jamais vous doutiez encore de son côté serpent, attendez de la voir peler sa peau une fois de temps en temps, le plus fréquemment ses lèvres, regarder machinalement le rendu clair et long de la peau perdue et la jeter sans ménagement, dévoilant une petite peau de bébé toute neuve. Une vraie horreur! Heureusement, depuis son âge adulte, les «mues» sont moins fréquentes. Maintenant, ce qui la trahis davantage, ce sont ses deux canine plus longues que la moyenne, venant parfois lui accrocher l'intérieur de la bouche. Miam, un bon goût de sang -insérer le sarcasme-!

Mais en oubliant les périodes de mues, elle a la peau gris-noir remplie de tatouages d’un noir encore plus profond. Ses cheveux sont blancs et longs et ses yeux sont… Erf, disons simplement qu’ils sont d’une couleur entre le gris, bleu, blanc et parfois vert. Elle a tendance à ne pas tellement cligner des yeux et fixer les choses parfois un peu trop longuement, donc vous finirez bien par pouvoir trouver un nom à cette couleur par vous-même, eh.

Bon, vous en avez assez de l'observer et vous voudriez en savoir plus à son sujet? Les clients diront qu'elle a le sens des affaires, qu'elle ne déroge que très difficilement de ses prix, qu'elle a de lents mouvements calculés et qu'elle fait parfois un peu peur. Elle ne mélange pas emploi et vie privée, aussi vous n'obtiendrez pas grand-chose. Elle a de nombreux contacts herboristes, car les herbes médicinales sont achetées par ces derniers. Ses partenaires diront davantage qu'elle fait des prix justes et qu'elle garde une relation de confiance avec ces derniers. Ne fait jamais faux bond et est d'une ponctualité admirable. Elle ne leur échangera que de la qualité et attend la même chose en retour. Au moindre faux pas d'un contact et ça en est fini de leurs échanges. Elle a mauvaise mémoire mais se rappelle toujours d'une personne qu'elle s'est promise de ne plus faire affaire avec.

Bref, fouiller sur sa vie privée à des collègues ne vous mènera nulle part. Et on a que peu d’information sur des amis ou de la famille. Par contre, une rumeur court sur un bon nombre d’aventures d’un soir qui n’auraient que de bons mots à dire sur elle. C’est sans doute que des faux dits, après tout, lorsque demandé directement, tout le monde nie avoir eu une aventure avec Maneeria ou refuse de donner plus amples détails.



We're all stories in the end  

 


Ses souvenirs d’enfance sont flous et entremêlés; elle n’a jamais eu très bonne mémoire. Ce qui reste sont des images plus vives, sans doute des souvenirs plus forts, donc. Pourtant, certains lui semblent si banaux.

Pour débuter, elle a oublié le visage de son père. Mais il était grand et fort, prenant toujours ses deux filles sur ses épaules et tournant rapidement sur lui-même. Il travaillait de ses mains, fabriquant des armes. Maneeria se rappelle de la sensation rêche de ses mains et le temps passé à essayer de les rendre plus douces –un combat qu’elle n’aura jamais gagné. Il n’est rien arrivé de tragique. Il a quitté sa femme un beau matin. Il ne l’aimait plus, et avec raisons. Il voit encore ses enfants parfois, au début très fréquemment, mais maintenant si peu, et avec l’âge que Maneeria a, ils ne se voient plus du tout. Elle sait que sa sœur essai d’entretenir la relation, mais l’aînée croit depuis belles lunes que c’est peine perdue. Il a refait sa vie et il a déjà quelques autres enfants. Mais elle se souvient clairement l’odeur des deux seuls repas qu’il savait faire. Ragout de lapin et soupe de légumes. Encore aujourd’hui, l’odeur du lapin la rend nostalgique et elle ne peut s’empêcher d’en prendre double portion.

Les traits de sa mère sont clairs comme de l’eau de roche. Elles se ressemblent, mais elle avait la peau plus noire encore, les cheveux emmêlés et les cernes creuses. C’était une femme bien, mais avec le plus gros défaut du monde; son cœur ne semblait contenir assez de place que pour une personne, difficilement deux. Elle aurait tout donné pour son mari. À la venue du premier enfant, elle l’oubliait déjà. Au deuxième, elle avait des favorites, alternant entre celle qui avait la meilleure attitude. Elle ne s’en rendait pas compte, ce n’était pas intentionnel, mais ça paraissait. D’elle, elle a que trop de souvenirs qui forgèrent son caractère : les disputes entre sœur pour avoir le plus beau rôle aux yeux de la mère, toutes les espérances qu’elle avait de lui plaire et toutes les leçons de vie qu’elle lui a refilées.

Peu importe, elle eut une belle enfance. Elle se rappelle les jeux avec sa cadette, les stupidités qu’elles ont pu faire. Les souvenirs de sa sœur Frannie lui rendent toujours un sourire aux lèvres. Maneeria la revoit quand même régulièrement, mais elle est déjà mariée et grosse comme une baleine de son deuxième enfant. Désormais, toutes ses remarques sont tournées sur sa famille et ça lui déplait un peu. Elle est heureuse pour elle, mais n’aime pas tant quand elle lui met son enfant dans les bras. Ça gigote ces petites choses-là…

Un autre souvenir vif sont ses tatous. Ça fait un mal de chien! Pire, ils sont à refaire régulièrement. Une fois tous les cinq ou six mues, le tatou est si pâle qu'il est à refaire. Elle avait fait son premier avec sa soeur et les deux avaient fait des pieds et des mains pour le pas hurler. Plus les tatous sont venus et plus elle s'habitue. Mais encore parfois, sur des parties plus sensibles, elle s'empêche de crier des bêtises au tatoueur. Ou de le mordre.

Rapidement, enfant de nouveau, pardon pour ses souvenirs pêle-mêle, Manee démontra des aptitudes au commerce et à trouver des contacts fiables. Sa mère était herboriste. Elle se rappelle lui avoir trouvé un apothicaire qui venait d'arriver fraichement à l'Est et avoir baissé les prix en offrant un contrat à long terme. Encore aujourd’hui, ce contrat continue. Ce foutu apothicaire…

Elle n’était pas vieille; quatorze ans tout au plus. Pas jolie, le visage constamment plumé de peau en renouvellement. Ahhh la puberté. Mais lorsqu’elle l’avait vu travailler, elle avait demandé, sur un coup de tête, à être son apprentie. Il l’avait regardé, longtemps, trop longtemps. Maneeria se plaisait à se dire qu’il réfléchissait sans doute à tous les contacts intelligents qu’elle arrivait à faire et à sa vivacité d’esprit pour un enfant si jeune. Et il avait accepté.

Ses souvenirs avec lui sont vifs, puissants et envahissants. Il avait été un père, un confident et, oui, un amoureux. Sa seule relation sérieuse, durant quelques années, jusqu’à sa majorité, ou environ. Sa mère n’avait jamais dit non. De toute manière, elle avait le même problème, envahissant, aveuglant. Elle ne voyait plus que lui et ne vivait plus que pour lui. Oubliant et négligeant famille et amis. Changeant de religion, l'écoutant des heures parler de la sienne, de ses dieux. Elle devenait de meilleure en meilleure pour lui, s’oubliant au passage. Elle se rappelle même être restée à l’extérieur toute une nuit pour lui récolter des herbes, car son herboriste lui avait fait un faux bond. TOUTE une nuit au froid mordant. Elle qui est un gros bébé pour tout ce qui est température.

Et du jour au lendemain il se trouva une petite fille plus loin. Il ne tenta même pas de le cacher, elle rentrait de la maison et il avait laissé la porte grande ouverte. Comme seuls mots d’excuse qu’elle avait grandie et qu’il ne la reconnaissait plus.

Ça la brisa. Elle en voulut un peu à sa mère de continuer de faire affaire avec lui. Aussi, elle ne fit jamais affaire avec sa mère non plus. Ayant habité avec lui, elle déménagea et se trouva un petit nid le temps de se remettre sur pied. Elle se racheta sur le long terme à sa famille pour l’avoir négligé. Maneeria ne parla pas trop cependant du fait qu'elle continuait dans la voie Abarian, pour ne pas créer davantage de conflits.

Son commerce à elle, maintenant qu’elle était seule et au cours des dix années qui suivirent, prit lentement son envol. Elle n’a plus de difficultés à vivre par elle-même. Elle se paie même parfois du luxe ou –chut- des filles de joie. Elle s'emporte moins et est vraiment moins impulsive. Elle fait davantage confiance à son instinct et se permet bien davantage de moments de paresse : après tout, elle n'a plus rien à prouver à sa mère ou à son ex...



 
© Kinotto de LG.

 


Dernière édition par Maneeria le Jeu 27 Juil - 17:25, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 111
Groupe : Estan
Activité : Touche-à-tout mais surtout escroc ambulant
Origine : Village Rog, pays de l'ouest
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Lun 24 Juil - 3:53

Bienvenue, Maneeria !

_________________
♦️ Sourkhal cause en indigo ♦️


>> Ma fiche RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 205
Groupe : Abarian
Activité : Artiste itinérant
Origine : Abar
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Lun 24 Juil - 12:38

Bienvenuuuuue j'adore ton personnage je le trouve vraiment stylé !
J'espère que tu te plairas sur le fofo flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 23
Activité : Apothicaire
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Mar 25 Juil - 3:16

Merci à vous deux! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 178
Groupe : Eclaiste
Activité : Tisseur et tailleur de vêtements
Origine : Le Nord, le grand froid
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Jeu 27 Juil - 14:37

Hello

J'adore ton avatar et l'ambiance de ta fiche pour commencer 8D
Cependant, je remarque deux trois paradoxes que je vais te citer ci-dessous Wink

En premier lieu, si ton personnage est né à l'Est, réside à l'Est, est une Etris et n'a jamais voyagé, il est impossible qu'elle soit abariane. Elle devrait être Estane. Tu peux régler le problème de plein de façons différentes alors je te laie libre choix Wink
En réalité, c'est le seul problème de ta fiche. Il est totalement improbable que Maneeria soit devenue Abariane dans une société presque exclusivement Estane. Je t'invite donc à changer ta religion ou bien à rajouter des raisons à cette orientation inattendue pour que nous puissions te valider

Je laisse Sourkhal donner son avis à présent, et bon courage pour les modifs


_________________


“The way I see it, every life is a pile of good things and bad things. The good things don’t always soften the bad things, but vice versa, the bad things don’t always spoil the good things and make them unimportant.”  
Ebrahim l'Archiviste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 23
Activité : Apothicaire
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Jeu 27 Juil - 15:34

Voilà!
Pour ceux qui ont la flemme de relire, c'était simplement la religion de son mentor, qui venait d'ailleurs. Comme elle s'est effacée pour lui, eh bien la religion aussi. Par contre, elle a garder la religion car elle y est convertie et l'aime bien.
Bref bref, merci de ta remarque, en effet, c'est un paradoxe :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 178
Groupe : Eclaiste
Activité : Tisseur et tailleur de vêtements
Origine : Le Nord, le grand froid
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Jeu 27 Juil - 16:12

Ah oui ! J'ai oublié un détail !

Si ton personnage est né à l'Est, son prénom est composé de deux noms : son prénom et son lieu de naissance.
Comme Emma de Rougeprairie par exemple Wink
Donc je te laisse modifier cela si besoin est, si tu as une raison cependant tu peux la préciser dans ton histoire !

_________________


“The way I see it, every life is a pile of good things and bad things. The good things don’t always soften the bad things, but vice versa, the bad things don’t always spoil the good things and make them unimportant.”  
Ebrahim l'Archiviste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 23
Activité : Apothicaire
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Jeu 27 Juil - 17:27

Parfait, j'avais oublié Smile
Merci Ebrahim /o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 178
Groupe : Eclaiste
Activité : Tisseur et tailleur de vêtements
Origine : Le Nord, le grand froid
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Jeu 27 Juil - 17:47

Tu n'as pas modifié ton pseudo Wink (nom de compte)
Tu peux modifier ce dernier sur ton profil très facilement !

_________________


“The way I see it, every life is a pile of good things and bad things. The good things don’t always soften the bad things, but vice versa, the bad things don’t always spoil the good things and make them unimportant.”  
Ebrahim l'Archiviste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 24/07/2017
Messages : 23
Activité : Apothicaire
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Jeu 27 Juil - 19:11

Voili voilou, désolée du temps que ça m'a prit à comprendre ahahah!
Merci de ta patience <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 111
Groupe : Estan
Activité : Touche-à-tout mais surtout escroc ambulant
Origine : Village Rog, pays de l'ouest
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Jeu 27 Juil - 21:54

Pour moi c'est ok, si la justification du paradoxe convient à Ebrahim, elle me convient également !

_________________
♦️ Sourkhal cause en indigo ♦️


>> Ma fiche RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 178
Groupe : Eclaiste
Activité : Tisseur et tailleur de vêtements
Origine : Le Nord, le grand froid
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   Ven 28 Juil - 0:22

Autant pour moi !

Séléna m'a rappelé l'existance de Noirciel, le seul village Abarian de l'Est, ce qui contredit mes paroles un peu plus haut Wink
Dans tous les cas, ta raison est tout à fait plausible et comme Sourkhal semble être OK, je m'en vais te valider !

Félicitation pour ta validation, et je t'invite à te diriger vers la section post-validation pour te valider dans les bottins et ouvrir une fiche de liens pour chercher des liens et commencer les RPs !
Bienvenue sur Rituhell !

_________________


“The way I see it, every life is a pile of good things and bad things. The good things don’t always soften the bad things, but vice versa, the bad things don’t always spoil the good things and make them unimportant.”  
Ebrahim l'Archiviste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Maneeria ou le serpent noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maneeria ou le serpent noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» parasite noir
» serpent
» Premier serpent
» L'histoire continue....
» Python bivittatus - Python de Birmanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RituHell :: A l'aube de toutes choses :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: