AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le démon sans visage, terreur des océans - Raëlkora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 60
Activité : Pirate
Origine : Pays de l'Est
MessageSujet: Le démon sans visage, terreur des océans - Raëlkora    Ven 30 Juin - 18:53

     Le démon sans visage            
         
Ne regrette pas hier. Ne crains pas demain. Savoure pleinement le temps présent.
         

 



  Someone in somewhere
 


▬ Nom : Raëlkora
▬ Âge : 35 printemps
▬ Race : Etris
▬ Religion : Estane
▬ Localisation : Là où me portent les vents et les vagues
▬ Lieu de naissance : Pays de l'Est
▬ Magie : Elementaire (eau)
▬ Avatar : Katheryn Winnick
▬ Métier : Fière pirate, contrebandière à mes heures perdues
▬ Animal totem : Saïmiri
▬ Animal destinée : Aigle
▬ Statut marital : Coeur à prendre, à vos risques et périls
▬ Orientation sexuelle : Ouverte à toutes propositions
▬ Code du règlement : mangé par Ebra  


Someone under the mask

 


Le démon sans visage. Ce surnom qui lui colle à la peau depuis des années en révèle si peu et pourtant tellement sur Raëlkora. Le démon. Elle en est un aux yeux de ses ennemis. Fondant sur les vaisseaux comme un faucon sur sa proie, pouvant faire preuve d'une cruauté sans limites. Sans visage. Ce qualificatif provient de son habitude de porter un masque lorsqu'elle attaque. Ainsi, ses traits ne sont jamais apparus sur les avis de recherches. Les seules particularités qui pourraient la trahir sont celles liées à son héritage Etris qu'heureusement, elle n'est pas seule à porter.
Le démon sans visage. Ce n'est qu'une seule de ses facettes. Pour ses compagnons, elle est Raëlkora. Capitaine, amie, amante. Malgré son petit mètre 59 dans un milieu où la moyenne tourne plus autour d'1m 75, elle a su se faire une place et dirige son équipage avec fermeté. Elle vit, boit, rit avec eux. Et, s'il le faut, les punit selon la gravité de leur faute. Elle sait se montrer ferme quand les circonstances l'exigent.
Au-delà des sourcils ronds caractéristiques de son peuple, il n'est pas dur de deviner le sang etris qui coule dans ses veines. Son animal totem transparaît dans ses oreilles rondes et duveteuses, situées plus haut que chez les humains, dans sa queue beige et noire, dans ses dents plus effilées, dans ses doigts griffus, dans ses pieds ressemblant à ses mains, lui permettant de s'agripper à des branches, dans les poils beiges aux reflets dorés ses avants bras et une partie du dos de ses mains, sa nuque et le début de sa colonne vertébrale ainsi que ses pieds. Son animal lui confère une agilité plus qu'utile en combat. Une longue chevelure couleur blé qu'elle orne de quelques tresses, ainsi que des yeux de la teinte de l'océan et aussi changeant que celui-ci, viennent compléter le tableau.
Il est parfois difficile de cerner la pirate. En dehors des quelques rares personnes à qui elle confierait sa vie les yeux fermés, il est difficile de savoir pour ses interlocuteurs de savoir si ses sourires sont sincères, si derrière son apparente fragilité, elle ne fomente pas déjà un plan pour vous mettre à genoux. Elle tire parti de sa petite taille, de sa silhouette gracile, de son sourire enjôleur, de sa flegme, dissimulant les muscles que des années de combat ont forgé, ses réflexes acquis dans le sang et la douleur, sa vigilance quasi constante.
Elle a de la répartie, frappant aussi bien avec les mots qu'avec sa lame, et peut se révéler très bornée. Si vous tenez à la vie, il vaut mieux ne pas se mettre en travers de son chemin lorsqu'elle a décidé de mener à bien l'une de ses idées.




We're all stories in the end  

 


- Capitaine, vous n'auriez pas une histoire à raconter ? La nuit va être longue, autant avoir de quoi nous occuper. La vôtre peut-être ?
- Oh oui ! Racontez-nous capitaine. Il y a tant de rumeurs qui courent à votre sujet, permettez que nous sachions la vérité.
La jeune femme, installée sur un tonneau tourna un instant son regard vers son second avant de hausser les épaules. Et puis après tout, pourquoi pas ? Voilà bien des années qu'elle se taisait sur son passé et même si certains souvenirs restaient vivaces et douloureux, elle pouvait bien les éclairer en partie. Elle but une rasade d'alcool de la bouteille qu'elle tenait à la main puis prit la parole :
- Que ceci reste bien entre nous. Vous êtes quelques chanceux, n'allez pas brailler à tout le monde ce que vous entendrez ce soir.
Les marins présents acquiescèrent tous, un sourire sur les lèvres. Si leur capitaine tenait tant à garder cela secret, c'est que ça devait valoir le coup.
- Par où commencer...
Il lui fallut un instant pour rassembler les quelques souvenirs éparses qu'elle avait de son enfance. Ce sont les yeux perdus dans le vague qu'elle commença son récit. Elle parla pendant des heures, leur racontent son enfance quelque part dans les confins méridionaux du Pays de l'est, quand elle portait un autre prénom et avait encore une famille. Elle parla des marchands d'esclaves qui avaient débarqué un jour et capturé les villageois, tuant les plus faibles au nombre desquels se trouvait sa petite soeur. Captivés, les marins l'écoutèrent raconter sa vie en tant qu'esclave, puis comme gladiatrice après qu'elle ait été remarqué par l'un des invités de son maître. Il possédait plusieurs combattants et avait vu du potentiel en elle. Elle détailla les mois d'entraînement qui avaient précédé sa première descente dans l'arène, entraînements qui combinaient combat à mains nues ou avec diverses armes mais aussi des sessions de contrôle de sa magie élémentaire. Avec émotion, elle se rappela du sentiment de plénitude qui l'avait envahi la première fois qu'elle avait utilisé la magie, l'excitation qu'elle ressentait avant chaque combat. Elle passa cependant sous silence certains moments qui n'appartenaient qu'à elle, soit trop personnels, soit qu'elle aurait préféré oublier. Elle se tourna vers son second quand elle arriva au moment de son évasion. C'est grâce à lui qu'elle avait pu s'enfuir après avoir tué un des riches amis de son "protecteur" qui avait payé pour passer la nuit avec elle. Les étoiles brillaient haut dans le ciel quand elle arriva au début de sa vie de pirate. Lors de son évasion, elle était arrivé à un port et avait réussi à se faire embarquer sur une petite embarcation marchande. Malheureusement, une tempête avait coulé le navire et si la jeune femme avait réussi à trouver refuge sur une planche, elle serait morte de faim ou de soif si elle n'avait pas été récupéré par le "Vent d'Ouest", appartenant au célèbre capitaine Halasfal, dont le nom était redouté par les marchands empruntant les flots et dont le visage ornait nombre d'avis de recherche dans les différents royaumes. Son cœur se serra un instant au souvenir de l'homme qui avait été comme un père pour elle et qui avait quitté ce monde quelques mois plus tôt. Si elle conta avec plaisir le dur apprentissage de la vie de marin et la place qu'elle avait peu à peu gagné dans l'équipage, elle ne mentionna pas une seule fois Beldan. Confident, amant, meilleur ennemi. Ami d'Halasfal, lui aussi capitaine pirate, il était invité sur le navire et c'est lui qui avait secouru Raël des flots. Pendant les semaines qu'il avait passé sur le "Vent d'Ouest", ils avaient beaucoup discuté, lui curieux sur l'endroit d'où elle venait, elle intarissable de curiosité sur le monde dont elle ne connaissait qu'un fragment. Il avait aussi accepté de combattre avec elle, quand elle avait retrouvé suffisamment de force, et de lui enseigner ce qu'elle devrait savoir en tant que marin. C'était un professeur exigeant et il n'était pas rare que leurs cours finissent par d'impressionnantes engueulades. Elles étaient devenus sources de distractions pour les pirates du bateau qui s'amusaient à prendre des paris sur combien de temps la jeune femme supporterait de rester assise à écouter Beldan parler. Même après qu'il soit retourné sur son propre vaisseau, ils avaient continué à échanger parfois, à se croiser de temps à autre dans un port ou l'autre. Leurs caractères respectifs étant ce qu'ils sont, il était rare que leurs rencontres ne finissent pas en combat, verbal ou physique, avec parfois quelques assiettes cassées dans les tavernes. Ils avaient un profond respect l'un pour l'autre et il était difficile de nier leur attraction commune qui les avait mené plus d'une fois à l'ombre d'une ruelle ou dans la chambre d'une auberge, mais ils se supportaient difficilement plus de quelques jours. Ils s'étaient mutuellement sauvés plusieurs la mise et leur affection était profonde, même si aucun des deux ne l'aurait avoué. La jeune femme a d'ailleurs brodé un tissu d'excuse pour expliquer le fait que son animal destiné, qui transparaissait dans l'utilisation de sa magie, soit un aigle royal, autre que le fait qu'il soit aussi l'animal totem de Beldan.
Raëlkora interrompit un instant son récit, le temps de boire une grande gorgée de rhum et de laisser ses pensées divaguer vers l'enfant qu'elle avait abandonné, des années plus tôt. Seul son second était au courant et l'avait aidé à dissimuler sa grossesse puis à confier le nouveau-né à une famille. Elle savait que c'était la meilleure décision, que l'enfant aurait des parents aimants et ne risquant pas leur vie quotidiennement. Dans ses rares moments de mélancolie, il lui était arrivé de s'interroger sur le bien-fondé de sa décision mais elle n'était jamais revenu sur son choix et avait laissé sa progéniture grandir loin d'elle et des dangers de sa vie.
Elle entama la dernière partie de son récit. Après quelques années à bord du "Vent d'Ouest", elle avait convaincu Halasfal de l'aider à accomplir la promesse qu'elle avait faite à celui qui l'avait aidé à s'évader : revenir le chercher et le libérer des rangs des gladiateurs. L'ancien esclave à ses côtés, elle avait fini par quitter le "Vent d'Ouest" avec la bénédiction de son capitaine, allant former son propre équipage pour naviguer sur les flots. Au fil des années, elle s'était forgé une solide réputation et la récompense pour sa capture avait fini par égaler celle de l'homme qu'elle avait failli plus d'une fois appeler "Père".
Quand elle se tut, aucun marin n'osa briser le silence qui s'installa. Une bouteille d'alcool tourna avant que chacun reparte à son poste, la tête remplit d'une histoire qu'il retiendrait longtemps.


 
©️ Kinotto de LG.

 


Dernière édition par Raëlkora le Ven 14 Juil - 15:13, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Date d'inscription : 31/03/2017
Messages : 35
Groupe : Administrateur
Activité : /
Origine : /
MessageSujet: Re: Le démon sans visage, terreur des océans - Raëlkora    Ven 30 Juin - 19:19

Oh my Eclat cet avatar

Je veux un lien ! Viking, agrouh
Hâte de voir la suite de ta présentation, j'ai validé le code en attendant, et donc : bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rituhell.forumactif.com
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 205
Groupe : Abarian
Activité : Artiste itinérant
Origine : Abar
MessageSujet: Re: Le démon sans visage, terreur des océans - Raëlkora    Ven 30 Juin - 19:52

Bienvenue a toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 178
Groupe : Eclaiste
Activité : Tisseur et tailleur de vêtements
Origine : Le Nord, le grand froid
MessageSujet: Re: Le démon sans visage, terreur des océans - Raëlkora    Mar 11 Juil - 9:51

Je relance

Tu penses la terminer quand ? =D
L'ouverture officielle se fera sous-peu, tu n'es pas obligée de te faire valider avant mais je fais mes comptes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff
avatar
Date d'inscription : 30/06/2017
Messages : 111
Groupe : Estan
Activité : Touche-à-tout mais surtout escroc ambulant
Origine : Village Rog, pays de l'ouest
MessageSujet: Re: Le démon sans visage, terreur des océans - Raëlkora    Ven 14 Juil - 16:21

Une Pirate ♥️
Chouette histoire agréable à lire, j'aime bien ta mise en contexte. Pour moi c'est good, en tout cas !
Bienvenue et bon RP !


N'hésite pas à te fairerecenser dans les bottins, et tu peux dorénavant créer ta fiche de lien, et trouver ainsi des partenaires de jeu o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le démon sans visage, terreur des océans - Raëlkora    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le démon sans visage, terreur des océans - Raëlkora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes dessins!
» Omega 26.5 "sans visage"
» Une figure sans visage. L'ombre de quelqu'un qui n'existe pas. [ft. Chou]
» Morsure au visage: que faire?
» fabrication aquarium sans renfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RituHell :: A l'aube de toutes choses :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: